RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE GLOBALE: COMMENT EN OBTENIR LE MAXIMUM D’AVANTAGES ?

Revoir de façon globale et cohérente isolation, chauffage et ventilation… Economies et Confort

 

La rénovation énergétique est à la mode et tant mieux, cela vous permet d’en financer une partie grâce aux différentes aides.

 

Mais bien plus qu’un effet de mode, les bénéfices d’une rénovation énergétique sont directs et concrets:

 

  • Confort thermique de votre demeure (avec une température réellement contrôlée et homogène)
  • Economies d’un chauffage (dimensionné a minima sans chauffer votre jardin, grâce à une bonne isolation par l’intérieur ou par l’extérieur
  • Valorisation de votre bien pour la revente. Alors que, encore 10 ans en arrière, le DPE était très accessoire, les acquéreurs le regardent maintenant de très près.

 

Alors faites d’une pierre 3 coups:

  1. Profitez du confort thermique avec votre famille
  2. Financer une partie des travaux, pendant que les aides sont encore octroyées
  3. Récupérez une partie des travaux de rénovation et d’isolation, lors de la revente de votre bien

Isolation en fibre de bois et chaudière bois pellets … Confort du bois et Respect de la planète (69440 STE CATHERINE)

✦ Côté chauffage

Une chaudière à bois pellets, automatiquement alimentée par une vis sans fin depuis un silo.

L’environnement est préservé, la chaudière s’allume et s’alimente seule en bois.

 

Le plaisir de la chaleur homogène d’un plancher chauffant hydraulique, était primordial pour les propriétaire de cette charmante maison en pierres. Choix tout aussi judicieux pour la consommation, car plus la surface de chauffage est importante, moins l’eau a besoin d’être chaude, et donc moins la chaudière consomme.

 

Dans les chambres, des radiateurs suffisent (température plus basse que dans les pièces de vie, et partiellement chauffées par l’air chaud montant de l’étage inférieur).

 

 

✦ Côté isolation

Matériaux biosourcés (par soucis écologique, mais surtout pour une fraîcheur prolongée en été et pour le confort d’une humidité auto-régulée)

  • Murs: laine de bois (avec frein vapeur et double ossature métallique, évitant les ponts thermiques à chaque traversée du frein vapeur par les gaines et tuyaux)
  • Plafond sous rampant: laine de bois (2 couches croisées, évitant les ponts thermiques entre les panneaux)
  • Faux-plafond sous combles perdus: Ouate de cellulose soufflée (pour une isolation optimum, même dans les recoins inaccessibles)

QUE VOUS APPORTE QUI’ÉTUDE TRAVAUX, DANS LE CONTEXTE D’UNE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ?

Des conseils objectifs et impartiaux

Grâce à son réseau d’artisans dédiés et spécialisés pour chaque énergie, Qui’étude Travaux est assuré de pouvoir vous apporter une solution, quelle que soit l’énergie. Aucun intérêt, donc, à favoriser l’une plus que l’autre de ces énergies. Quelle meilleure garantie pour un conseil indépendant et objectif ?

Le choix entre 2 approches: pragmatique ou scientifique ?

Comment choisir les travaux les plus efficaces ?

La rénovation énergétique est une chaîne (isolation des murs, isolation du plafond ou du toit, isolation du sol, portes, fenêtres, production de chaleur, diffusion de chaleur, ventilation, etc.), qui a la force du maillon le plus faible. Comment avoir la chaîne la plus solide, pour un investissement donné ?

  • Est-il plus judicieux de remplacer les menuiseries extérieures ou d’isoler les murs ?
  • Est-il plus rentable d’isoler ses combles ou de remplacer sa chaudière ?

 

Photo thermographique de l'extérieur d'une maison

 

✦ Approche empirique et pragmatique

Gratuitement, Qui’étude Travaux intervient pour identifier vos sources d’inconfort et de pertes énergétiques. Vous n’êtes malheureusement pas un cas …isolé , et vos problèmes ont déjà été rencontrés sur nos précédents dossiers.

Au delà des purs éléments thermiques, nos recommendations prennent en compte les autres aspects (écologiques, esthétiques, confort d’été, financement, …) auxquels vous êtes sensibles.

✦ Approche scientifique et quantitative

Pour quelques centaines d’euros, un bureau d’étude fait un audit énergétique de votre logement, permettant sa modélisation sur ordinateur. Les différentes simulations informatiques permettent ensuite de chiffrer l’impact de chaque solution envisagée, et ainsi de valider les travaux de rénovation thermiques les plus judicieux pour votre logement, ainsi que la durée de retour sur investissement.

Pour encore plus de précision dans l’identification des fuites énergétique, l’utilisation d’une caméra thermique est également possible.

 

Pour une rénovation énergétique globale, le choix de chaque artisan est particulièrement important

Une sélection qualitative des artisans, basée sur leur sérieux et la qualité de leur travail, est systématiquement faite par Qui’étude Travaux. Dans le cadre d’une rénovation énergétique, ne serait-ce que pour prétendre bénéficier des aides financières, seuls des artisans RGE vous seront présentés. Selon les travaux, ils arborerons donc l’une des qualifications suivantes:

 

rénovation énergétique Qualibat - RGErénovation énergétique Les Pros de la performance énergétique - RGErénovation énergétique EcoArtisan - RGErénovation énergétique Qualibois - RGErénovation énergétique QualiPAC - RGErénovation énergétique QualiPV - RGE

 

 

 

 

 

Mais être RGE n’est pas suffisant, il faut l’être dans la sous-spécialité concernée. Par exemple une artisan Qualibois habilité à poser des inserts, ne l’est pas nécessairement pour des chaudières bois, et inversement. Nous nous assurons donc, que la spécialité corresponde bien aux travaux prévus aux devis.

Le contrôle des devis

Comme pour tout type de travaux, les devis sont systématiquement vérifiés (quantité, prix unitaires, TVA, absence de prestation « forcée », absence de risque de travaux supplémentaires après acception du devis, etc.)

Pour une rénovation énergétique, une attention toute particulière est donnée aux matériels et matériaux, afin d’assurer que leurs caractéristiques (épaisseur, normes, etc.) vous permettent, le cas échéant, de respecter les conditions d’octroi des aides de l’état. Après l’acception des devis, une mauvaises surprises administrativo-financière est en effet assez… désagréable.

L’obtention des aides:

Chacune de ces aides a été créée pour faciliter le financement de vos travaux de rénovation énergétique, sans condition de ressources. Qui’étude Travaux les recherche et les optimise pour vous.

  • Vérification des conditions des qualifications des entreprises
  • Vérification de conditions liées aux caractéristiques des matériels et des matériaux
  • Identification des travaux induits, même s’ils ne sont pas directement des travaux de rénovation énergétique
  • Étude des possibilités de cumuls
  • Montage et suivi des dossiers

ÉNERGIES: Du choix, mais une seule est la plus adaptée pour vous !

Photo de moyen de chauffage électrique

L’électricité

  • S’adapte à tous les logements (maison/appartement, ville/campagne)
  • Installation et mise en oeuvre faciles
  • Coût de mise en place peu élevé

 

  • Onéreux à l’usage
  • Choix peu écologique (faible rendement:  2,58kWh produits pour 1kWh consommé)
Photo de moyen de chauffage au gaz

Le gaz de ville ou gaz naturel

  • Investissement initial raisonnable
  • Relativement bon marché à l’usage
  • Aucune gestion de l’approvisionnement
  • Pas besoin de stockage

 

  • Énergie fossile, donc pas très écologique
  • Non disponible dans tous les logements.
Photo de moyen de chauffage au bois bûche

Le bois bûches

  • Énergie bio-sourcée (biomasse)
  • Chauffage d’appoint (Cheminée avec insert, poêle) ou chauffage central (chaudière)
  • Chaleur particulièrement agréable
  • Aspect décoratif
  • Très adapté si vous avez un approvisionnement économique en bûche

 

  • Salissant
  • Manutention importante
  • Gestion de l’approvisionnement
  • Stockage à prévoir
  • Non adapté aux appartements et de façon générale aux logements citadins

 

Site Bois-de-chauffage.net  : Le chauffage au bois

Photo de moyen de chauffage au bois pellet ou granulés de bois

Le bois pellets ou granulés de bois

  • Énergie biosourcée (biomasse)
  • Chauffage d’appoint (Cheminée avec insert, poêle) ou chauffage central (chaudière)
  • Chaleur particulièrement agréable
  • Plus ergonomique que le bois bûche, grâces à des systèmes électriques (allumage et chargement automatisés)

 

  • Poussiéreux
  • Manutention importante
  • Gestion de l’approvisionnement requise
  • Stockage à prévoir (en sac ou pour le silo de stockage)

 

Site bois-de-chauffage.net :    Le pellet: information, rendu calorifique, stockage, prix, livraison

Photo de moyen de chauffage avec une PAC

Les  PAC (Pompes à Chaleur)

Air/Air (climatisation) – Air/Eau – Eau/eau (Géothermie)

  • Réversible (rafraîchissement l’été)
  • Énergie presque totalement gratuite
  • Possible dans presque tous les logements

 

  • Durabilité des PAC du marché très variables
  • Rentabilité et confort très dépendants du COP, au plus froid de l’hiver
  • Investissement initial non négligeable

 

Encore plus que pour les autres énergies, il est important de sélectionner un artisan spécialisé:

  • pour choisir une marque de qualité (durable et réparable sur de longues années)
  • pour dimensionner correctement la PAC (surdimentionnée elle vous coûtera inutilement cher à l’achat, sous-dimentionnnée, elle vous coûtera cher à l’utilisation, en se comportant comme une simple chaudière électrique au plus froid de l’hiver)
  • mais surtout pour installer la PAC dans les règles de l’art (être approuvé par le constructeur, éviter la prise en glace.)
Photo de moyen de chauffage solaire

L’énergie solaire ou photovoltaïque

  • Énergie réellement gratuite

 

  • Image ternie par des installateurs peu scrupuleux dans les années 2000
  • Requiert des nombreuses compétences (couvreur pour l’étanchéité, électricien pour le branchement du système, expert photovoltaïque pour le dimensionnement)
  • Besoin d’un contrat avec EDF, pour la revente de l’énergie produite

AIDES FINANCIERES, sans condition de ressources

Des aides quels que soient vos revenus…

…dont l’avantage finance vos travaux à hauteur de plusieurs milliers d’euros.

 

  • TVA réduite

10% en rénovation et 5,5% pour la partie thermique (isolation, système de chauffage).

 

  • CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique)

Jusqu’à 30% des sommes engagées pour des travaux de rénovation thermique.

Prolongation en 2018

CITE (Textes officiels)

 

  • CEE (Certificats d’Economies d’Energie)

Un peu pour les moyens de chauffage, et beaucoup pour tout type d’isolation…

 

  • Eco PTZ (Eco Prêt à Taux zéro)

Pour un bouquet de travaux

Site www.service-public.fr

Site: www.ecologique-solidaire.gouv.fr

 

  • PTZ+ (Prêt à taux zéro Plus)

Ouvert à tous les primo-accédants, sans condition de revenus.

Site www.ptz-plus.com

 

Si vos ressources sont modestes, vous avez accès à des aides supplémentaires, non mentionnées ici.